Les sept conteurs de Haute-Parole:

Martine Deval : elle est née en Occitanie, à Toulouse. Militante et poète, voilà déjà vingt ans qu’elle conte « partout où l’on peut porter la parole ». Ses histoires parlent de femmes, d’amour, de respect, de partage…« Cheveux grisonnants, gage d’une grande sagesse, mèche rebelle, preuve d’un caractère somme toute volontaire et entier, une grande générosité débordant en sourire chaleureux.

Kamel Guennoun : il se définit lui-même comme kabylo-charentais-cévenol. Kabyle par son père, charentais par sa mère et cévenol par adoption. Il est de ces conteurs à qui quelques mots suffisent pour créer un décor et emporter son auditoire dans l’imaginaire

 Daniel L’Homond vit aujourd’hui dans son village natal, St Julien de Lampon, dans le Périgord et près de la Dordogne. Il pratique le métier de conteur depuis plus de vingt ans. Sa verve d’oc, mise au service de sa passion ancienne pour l’écrit et la parole, fait aussi merveille à l’étranger, comme l’ont prouvé ses tournées en Grande-Bretagne, Espagne, Etats-Unis, Japon, Mali, Vénézuéla, Autriche, Québec, Sénégal, Thaïlande, Madagascar, etc…

 

                       Conteurs : Kamel Guenoun, Patricia Gaillard, Danie L'HomondConteurs : Martine Deval, Kamel Guenoun, Daniel L'Homond

 

Robert Seven-Crows Bourdon est de sang autochtone métissé. Sa mère est de la Nation Mi’gmag de la Gaspésie et son père est de descendance Métis/Illinois de la Nation Kaskaskia. Bob est A’tukwewinu, ce qui veut dire conteur traditionnel de sa Nation. Il a eu l’honneur de conter dans plusieurs festivals au Québec, au Canada, aux États-Unis, en France et au Liban.

Patricia Gaillard : « Je suis née en Alsace, en 1951, sur un petit matelas de houblon parfumé et contre mon bonnet de toile brodé, ma mère murmurait l’histoire du Poucet. Pouvait-elle savoir que déjà je partais dans la grande forêt et que j’y suis encore… »

 Dominique Ottavi : il est tour à tour et même à la fois comédien, chanteur, poète, musicien, lecteur à voix haute et conteur… Indéfectiblement lié à la terre de ses parents, la Corse, il a fait  de la  cetera ,cistre insulaire son porte-voix privilégié.

Elisabeth Calandry : « découvre l’existence de conteurs et conteuses en chair et en os en 1989. Emerveillée, elle s’y essaie et devient artiste associée au Centre des Arts du Récit en Isère en 1995 . Elle s’intéresse au répertoire oral, celui des récits populaires. Son répertoire est éclectique: il s’appuie notamment sur des collectes de récits populaires » issus aussi bien de régions françaises que de l’étranger.

Enregistrements : Studio Alys à Manteyer (Hautes-Alpes)